John Galliano, des démêlés avec la justice

26 Fév

John Galliano.

Nous révélions hier que le designer britannique John Galliano, créateur chez Dior depuis 1996, a été suspendu de ses fonctions. Le créateur aurait tenu des propos antisémites et la maison Dior l’a immédiatement suspendu, pour renforcer sa politique de tolérance zéro à l’égard de toute attitude raciste.

La saga se poursuit aujourd’hui alors que le designer a présenté une demande en diffamation contre le couple qui affirme avoir été victime des supposés propos antisémites du créateur, dans un café parisien jeudi soir.

L’avocat de Galliano, Stephane Zerbib, a déclaré avoir présenté à la police trois témoins qui soutiennent que de tels propos n’ont pas été prononcés. L’un de ces témoins est le chauffeur de John Galliano.

L’avocat a ajouté que le designer n’était pas coupable et qu’il considère que la suspension de Dior a été une décision hâtive, prise sans vérification des faits.

Entre temps, le journal français Le Figaro a eu accès au rapport de police de l’événement, révélant que Galliano était intoxiqué par l’alcool le soir de l’événement.

Le tout survient à quelques jours de la semaine de mode parisienne, au cours de laquelle seront présentées les créations automne-hiver 2011 de Dior, qui débute mardi.

Avec le Huffington Post et Le Figaro.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :