Oliviero Toscani, photographe

21 Mar

L’équipe de La Passerelle a assisté à une représentation du film « Oliviero Toscani – The Rage of Images » dans le cadre du FIFA. Ce photographe italien a su se démarquer en abordant des sujets sensibles par l’entremise de la publicité.


Texte: Marie-Ève Rochon

Oliviero Toscani fait ses débuts comme photographe de mode pour les marques Armani et Esprit. Mais on se souvient surtout de lui pour sa collaboration avec Benneton de 1982 à 2000. Toscani présentait des clichés volontairement controversés qui visaient à mettre l’emphase sur des problèmes sociaux, notamment le racisme, l’anorexie, la peine de mort, la guerre, le SIDA et l’homophobie. Le plus souvent, aucun vêtement Benneton n’apparaissait dans les publicités réalisées par Toscani. Seul le logo dévoilait l’affiliation à la marque.

Ses détracteurs ont reproché à Toscani de se servir de sujets sensibles pour faire vendre des vêtements. À 68 ans, toujours plein de fougue et de passion, il leur répond que c’est tout le contraire: il a utilisé des vêtements pour mettre en lumière des problèmes de société. « Nous essayons de créer deux mondes séparés, dit-il. Le mauvais aurait sa place dans les journaux et le bon dans le domaine du commerce. Mais c’est faux. Il n’y a qu’un seul monde. » Voici quelques publicités réalisées par Toscani:

Une publicité pour la marque Benetton dénonçant le racisme.

Photo dénonçant le racisme.

Publicité pour Benetton dénonçant le racisme. Présentés comme des organes humains, il s'agit en fait de trois coeurs de porcs.

Publicité de Bentton dénonçant la guerre en Bosnie. Il s'agit des vêtements portés par un soldat bosniaque au moment de sa mort. La famille du soldat a accepté de donner les vêtements à Toscani dans l'espoir qu'une plus grande connaissance du conflit pourrait contribuer à ramener la paix.

Une publicité pour Benetton dénonçant la peine de mort. Le photographe s'est rendu dans une prison italienne pour photographier et interviewer des condamnés à mort. Le scandale qui a suivi cette campagne a été d'une telle ampleur que le président du groupe a retiré toutes les publicités et présenté ses excuses publiques. Oliviero Toscani a quitté le groupe, avec qui il était sous contrat depuis près de 20 ans.

Campagne "No Anorexia" de la marque italienne No-l-ita. La mannequin française Isabelle Caro a accepté d'être photographiée nue dans l'espoir que les jeunes filles comprennent que la maigreur n'est pas la beauté. Caro est décédée en novembre 2010.

Le film « Oliviero Toscani – The Rage of Images » sera présenté le dimanche 27 mars à 16h00 à l’Université Concordia. Visitez le site du FIFA pour toutes les informations.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :