Balmain perd son designer

11 Avr

Après cinq ans chez Balmain, Christophe Decarnin quitte son poste de directeur artistique.


Christophe Decarnin et la mannequin Carmen Kass. 

Les rumeurs s’étaient multipliées lorsque Decarnin ne s’était pas présenté au défilé parisien de la marque. Des représentants du groupe ont confirmé que le créateur était traité pour dépression. Mais la vraie raison de son départ résiderait plutôt dans les différences d’opinions majeures qui existent entre Decarnin et le président directeur général de Balmain, Alain Hivelin.

Le groupe français Balmain, qui fête ses 66 ans d’existence, s’est offert une cure de jouvence ces dernières années grâce au style jeune et rockeur de Decarnin. Depuis son entrée en poste en 2005, le designer a réussi à attirer l’attention des éditeurs de mode et des célébrités françaises sur la marque. Mais sa vision était critiquée par la direction de l’entreprise notamment à cause des prix jugés trop élevés (2000 $ pour un t-shirt troué et 6000 $ pour certains jeans).

Plusieurs marques de luxe se montrent nerveuses quant aux personnalités vives de leurs créateurs depuis le départ de John Galliano de chez Dior le 1er mars. Dans la foulée de ce licenciement, les compagnies européennes Azzaro et Cacharel ont également laissé tombé leurs designers respectifs, sans trop d’explications.

Dans les années 90, engager un designer vedette était une stratégie populaire pour les marques de mode qui souhaitaient se réinventer. Aujourd’hui, la situation économique difficile sonne le glas de cette pratique. Les compagnies qui doivent répondre de leurs faits et gestes à des actionnaires ne souhaitent plus avoir à faire avec des créateurs parfois instables à l’égo démesuré. Doit-on s’attendre à moins d’audacité dans la création des collections ces prochaines années?

Quelques créations de Christophe Decarnin pour Balmain:

 
Automne-hiver 2011


Automne-hiver 2011.


Printemps-été 2011.


Printemps-été 2011


Automne-hiver 2010


Automne-hiver 2010


Automne-hiver 2010


Automne hiver 2010


Printemps-été 2010


Christophe Decarnin

Avec le NY Times et The Guardian.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :