Tenir les fils de la création

21 Mai

Le Centre des textiles contemporains de Montréal forme ces designers dont le métier est de tisser et de repenser la matière première. Les travaux de trois finissantes, Marie-Anne Adam, Dominique Dansereau et Carine La Roche y sont présentement exposés, de même que les créations de plusieurs élèves, jusqu’au 27 mai.

Texte: Rachel Nadon

La création textile exploite les infinies possibilités du tissu : broderie, tissage, tricot deviennent des techniques qui permettent la conception d’un vêtement ou d’un objet nouveau, toujours œuvre d’art.

Le monde douillet de l’enfance a été exploré par Dominique Dansereau, qui a imaginé des poupées de différentes grosseurs en jacquard et en tricot. Munies de deux bras (ou de deux jambes, c’est selon), les créations aux allures rétro ont un petit quelque chose d’espiègle, debout sur leur carré de tapis gazon.

Un aperçu de la collection de poupées Rousskine de Dominique Dansereau

La création textile permet de renouveler les formes des objets qui parsèment notre quotidien. Carine Laroche s’est arrêtée à redéfinir le foulard, cet indispensable de l’automne. Elle a créé une série de cache-cols en laine mérinos, taillés comme autant de fleurs et de pétales.

Marie-Anne Adam s’est pour sa part orientée vers l’entretien de notre jardin intérieur, avec la conception de coussins de méditation en sarrasin.

L’exposition du Centre des textiles contemporains de Montréal démontre que tout peut être fait de tissu : des téléphones, des machines à écrire et même des maisons. Polymorphe et polyvalent, le matériau se plie à toutes les formes et se coupe de toutes les façons.

Une maison en tissu inconnu, très doux (probablement du feutre) créée par Monique Sainte-Marie

Des créations des élèves du Centre des textiles contemporains de Montréal

Les vêtements ne résistent pas au métissage qu’exige l’époque, et c’est avec les textures mixtes que les élèves du Centre font leur apprentissage. Les fils et les matériaux de toutes les natures possibles sont inclus aux vestons et aux manteaux, comme en témoignent les œuvres des étudiants en deuxième et troisième année.

L’exposition est présentée au Centre des textiles contemporains de Montréal, 5800 rue Saint-Denis, studio 501 (métro Rosemont).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :