Les RackModeuses

12 Nov

Dans l’Est du Québec, plusieurs projets de coopératives reliées à l’univers de la mode ont vu le jour dans les dernières années. À St-Alexis de Matapédia, l’exemple qu’on retrouve est le collectif des Rackmodeuses.

Cliquez ici pour accéder à la version audio (à partir de 17 minutes)

Le projet de quatre femmes, réunies sous le nom des RackModeuses, est une coopérative de travail en valorisation textile. Elles récupèrent les surplus des centres d’entraide, ces friperies de l’Est du Québec. « On leur met des bacs et on collecte la matière, qu’on amène chez nous, explique l’une d’entre elles, Julie Tessier. On la traite, on la trie et on la transforme. Ce qu’on n’utilise pas, on l’envoie au déchiquetage. »

Le défibrage textile est l’un des champs d’action des RackModeuses, mais seulement en dernier recours. Lorsqu’elles récupèrent les vêtements, leur première intention est de les découper, pour en faire des pièces de tissus. Elles vont par la suite créer de nouveaux vêtements à partir de ces tissus récupérés, ou encore les redistribuer à d’autres designers, qui pourront également en faire des vêtements.

Cliquez ici pour entendre Julie Tessier décrire le travail des RackModeuses ainsi que l’un de leur projet concret

Le projet des RackModeuses est en démarrage. L’inauguration du local devrait d’ailleurs se faire en décembre, alors que c’est davantage cet hiver que les quatre créatrices se lanceront dans la production en plus grande quantité.

Leurs produits

Elles feront un peu de tout : des sacs, des tabliers, des vêtements ainsi que des accessoires. D’autres projets s’ajouteront également à leur production quotidienne.

Dans tous les cas, le but qu’elles se sont données est de limiter les textiles qui se retrouvent dans les sites d’enfouissement. La plupart des tissus utilisés aujourd’hui sont extrêmement durables. Quand le consommateur cesse de les utiliser, cela ne signifie pas pour autant la fin de leur vie. C’est dans cette optique que veulent travailler les RackModeuses, ce que confirme Julie Tessier.

« C’est de créer une alternative, pour que le tissu ne s’en aille pas au lieu d’enfouissement tout de suite, dit-elle, qu’il s’en aille là juste à la fin de sa vie, sous forme de banc de voiture probablement. L’idée, c’est de le traiter. On le transforme pour lui donner une valeur ajoutée, pour faire tourner la roue un peu plus longtemps. »

Rentable ou non ?

Le projet est rentable au niveau environnemental, mais pas vraiment rentable financièrement. Les RackModeuses possèderont un espace boutique, mais ce ne sera pas suffisant. C’est la raison pourquoi les projets du genre multiplient les champs d’action, afin d’avoir plusieurs sources de revenus.

« On ne pouvait pas se permettre de tenir seulement une boutique, parce que la population à St-Alexis de Matapédia n’est pas assez nombreuse », confirme Julie Tessier.

Conserver le savoir faire de nos aînés

Les RackModeuses ont aussi l’intérêt de conserver le savoir-faire de nos aînés. L’industrialisation fait en sorte que le travail est de moins en moins effectué avec nos mains, alors que nos grands-mères savent tricoter, broder et tisser.

« Ce qu’on en a envie, ajoute-t-elle, c’est d’en profiter pour aller chercher le plus d’information possible sur la couture et des domaines qui touche de près ou de loin les tissus. »

Les RackModeuses veulent préserver ces connaissances ancestrales et les transmettre aux plus jeunes générations. Sur les heures d’ouverture de la boutique, des ateliers seront d’ailleurs offerts.

Publicités

2 Réponses to “Les RackModeuses”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le défibrage textile « La Passerelle - 17/11/2011

    […] les RackModeuses, par exemple, les tissus qu’elles n’emploient pas sont acheminés à ce genre d’entreprises. […]

  2. L’artisanat textile disparaît-il ? « La Passerelle - 28/01/2012

    […] Notre article sur le projet des Rackmodeuses est disponible ici […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :