Toronto : One of a Kind

28 Mar

Le salon One of a Kind de Toronto commence mercredi et se poursuit jusqu’à dimanche. Pour les amateurs d’artisanat, c’est le paradis. Pour les artisans, c’est une expérience unique de vente dans une gigantesque foire de fait à la main.

Reportage : Daniel Blanchette Pelletier

Ne manquez pas notre segment audio, à l’émission du 3 avril 2012. Dès 19h, sur choq.fm !

One of a Kind, c’est le plus populaire salon d’artisanat au Canada. «Chaque salon a vraiment une saveur unique, parce que c’est une représentation des artistes et artisans de la ville, explique la gérante aux exposant de One of a Kind de Toronto, Valérie Roy. C’est le meilleur endroit pour apprécier la culture en art et en métier d’art à Toronto.»

Le salon est né d’un besoin de retrouver plusieurs artisans sous un même toit, qui s’est manifesté dès 1975. «Il y avait une demande pour un endroit où les artistes et artisans pourraient vendre leurs produits et en vivre, raconte Valérie Roy. Ça a commencé petit et 37 ans plus tard, on a 800 artisans au salon de Noël et 450 artisans au salon de printemps.» Il y a donc deux éditions du salon chaque année, où les gens peuvent découvrir et acheter des produits uniques, faits à la main, d’artisans qui proviennent de partout au Canada.

Tous les domaines de l’artisanat sont concernés, de l’art culinaire aux vêtements et accessoires. Valérie Roy insiste sur la qualité des produits qui se retrouvent au salon, notamment dans le domaine de la mode. «C’est la crème de la crème des designers du Canada, dit-elle. Ce ne n’est pas tout le monde qui peut faire le salon One of a Kind. Un comité de sélection revoit chaque demande.»

Le succès One of a Kind

Selon Valérie Roy, le salon One of a Kind est le plus populaire au pays. En 37 ans, le public a toujours été au rendez-vous et l’envergure de l’évènement s’est aussi multiplié à travers les années.

La gérante aux exposants explique que le public est notamment responsable du succès du salon. «C’est la loyauté des gens qui nous visitent, confirme Valérie Roy. On a des fans qui nous suivent depuis 35 ans, qui viennent maintenant avec leurs enfants. C’est une grande tradition à Toronto.»

Les artisans jouent aussi un rôle important. «Ils persévèrent dans leur métier, ajoute-t-elle. Les artisans poussent les limites de la création. Je crois que cette synergie entre le public et les artisans fait en sorte que le salon continue. » Le public est au rendez-vous parce que la qualité des produits le satisfait.

Les clients aiment aussi la proximité que leur offre le salon avec les artisans dont ils achètent les produits. «C’est ça qui est bien avec le salon, croit Valérie Roy. Les gens peuvent non seulement acheter des produits uniques, mais ils viennent aussi rencontrer les artisans, pour connaître l’inspiration derrière leurs créations.»

Atelier b.

Cette proximité avec le public est d’ailleurs la raison pourquoi la marque Atelier b. est au rendez-vous au salon One of a Kind de Toronto depuis 2009. C’est la septième édition à laquelle participe le duo, formé de Catherine Métivier et Anne-Marie Laflamme.

Elles aiment cette façon de rejoindre leur clientèle. «Ce genre d’événement est parfait pour nous, puisqu’il nous permet d’aller chercher directement notre client, sans prétention, explique Anne-Marie Laflamme. Ça laisse beaucoup de place pour échanger avec le client et le fidéliser, parce qu’il comprend l’essence du produit.»

Atelier b. ne présente jamais de défilés. Les salons du genre sont donc leur moyen de recevoir de la rétroaction sur leur production. «On a des réactions directes sur nos coupes, nos tailles et notre choix de couleur, confirme Anne-Marie Laflamme. Alors qu’eux apprennent beaucoup sur nos collections, on apprend aussi beaucoup sur la réaction des clients sur nos produits.»

Atelier b. | Photo: Maxyme G

Un salon pour intégrer le marché ontarien

Atelier b. a déjà quelques points de vente en Ontario. Les affaires vont bien. Anne-Marie Laflamme affirme d’ailleurs que le salon One of a Kind de Toronto y est pour quelque chose. «Ça nous a permis de percer le marché de Toronto, dit-elle. C’est comme ça qu’on a commencé. Le fait de participer à One of a Kind a facilité notre entrée, puisque les distributeurs nous ont vu au salon. Pour les propriétaires de boutiques, c’est aussi un endroit pour repérer les nouvelles marques.»

Anne-Marie Laflamme explique ici que la clientèle diffère entre Montréal et Toronto

Atelier b. | Photo: Antoine Fortin et Jérémy Landier

Les designers d’Atelier b. ont développé une belle clientèle à Toronto. Le salon leur permet de poursuivre dans cette voie année après année. «C’est une façon pour les clients de venir nous rencontrer et d’avoir accès les premiers à nos produits, ajoute Anne-Marie Laflamme. Depuis qu’on participe au salon et qu’on parle des endroits où on peut nous trouver, nos ventes progressent en boutique.» Leur participation au salon est aussi une façon de solidifier les liens avec une clientèle qui leur est fidèle. «On reconnaît les visages d’une saison à l’autre», poursuit-elle.

Si vous vous demandez si le One of a Kind a un équivalent au Québec, ce serait sans doute le Salon des métiers d’arts. «C’est comme une version plus jeune et dynamique du Salon des métiers d’arts, avec des produits plus diversifiés et plus contemporains», croit Anne-Marie Laflamme.

Atelier b. | Photo: Antoine Fortin

One of a Kind: du 28 mars au 1er avril, au centre Direct Enery de la rue Prince

Les billets sont en vente au coût de 14$. Sur place, il y aura aussi des défilés et des activités d’artisanat.

Écoutez Valérie Roy au sujet de tout ce qu’offre One of a Kind

Pour ceux qui ne pourront pas si rendre, il est aussi possible d’acheter en ligne!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :